Un guide comparatif des différents types de bois: granulés, bûches, plaquettes

Publié le 14 Mai, 2019

Granulés, bûches, ou encore plaquettes ! Face à ces différents types de combustibles qu’on retrouve sur le marché, faire un choix parmi ces variétés afin de profiter grandement de son chauffage s’avère être compliqué. Entre les prix, les compétences en matière d’énergie et les modalités de tout un chacun, nous vous présentons un guide comparatif des ces différents types de bois. En fonction de vos besoins et réalités, il ne vous restera plus qu’à faire votre choix.

Les bûches

Les bûches de bois apparaissent parmi les solutions qui offrent plus de rendement en ce qui concerne l’alimentation du chauffage à bois, seulement si vous résidez dans une zone forestière. Sinon, les coûts du transport ajoutés au prix du combustible vont vite faire grimper votre budget. La condition importante avant de se lancer dans cette solution, est qu’il faudrait avoir un espace suffisamment grand, aéré, sec et accessible afin de facilement stocker toutes vos bûches.

Les granulés

Encore appelés pellets de bois, les granulés s’inscrivent bien en terme de recyclage, d’autant plus qu’ils proviennent des produits dérivés du bois ou de la sciure. Compressés puis séchés, ils apparaissent sous forme de minuscules cylindres mesurant quelques centimètres, cette taille favorise leur stockage, leur usage et ravitaillement. Cependant, pour les stocker, il faudra disposer d’un espace particulier, sec, loin de la chaleur et de l’humidité. Il doit également être posé pas très loin du chauffage à bois, pour ne pas faire plusieurs déplacements qui produiront la poussière et réduiront les performances énergétiques des granulés.  

Les plaquettes

Issues d’un broyage de branches d’arbres, les plaquettes forestières ont de bonnes performances en énergie et un bien moindre impact sur l’écologie. Par contre, elles sont beaucoup plus encombrantes que les pellets ou les bûches. Mais, elles apportent un bon rendement avec leurs prix moins élevés sur le marché. Les plaquettes sont constituées de sciures de bois et de copeaux compressés.

Même si leur densité augmente par rapport à leur utilisation de nuit comme de jour, elles se stockent facilement en favorisant un gain d’espace considérable, contrairement aux bûches de bois.  Les plaquettes possèdent une excellente capacité calorifique et présentent trois fois plus d’efficacité que la bûche traditionnelle. Cependant, leurs prix sont beaucoup plus élevés sur les surfaces de ventes.

Granulés, bûches, plaquettes : toutes ces variétés correspondent parfaitement bien aux différents types d’appareils de chauffage à bois, qu’il s’agisse d’un foyer fermé, d’une cheminée, d’une chaudière, d’un insert ou d’un poêle.

Les combustibles à bois sont des valeurs sûres, car ils sont performants et respectent bien l’environnement.  Ils procurent une chaleur homogène et très douce. Par contre, il est important de surveiller leur degré d’humidité. S’ils sont encore humides ou même verts, ils émettront des substances polluantes et peuvent produire de la crasse au niveau du conduit.  Par conséquent, peu importe le type de bois que vous allez choisir, l’essentiel c’est qu’il soit bien sec, en d’autres termes que le degré d’humidité doit être en dessous de 20% en ce qui concerne les bûches et 10% correspondant aux pellets. Pour plus de conseils et d’indications, n’hésitez pas à contacter un professionnel.