L’isolation des combles perdus : les bons conseils à suivre

Publié le 8 Mar, 2019

On appelle “combles perdus” l’espace vide situé entre la toiture et la pièce habitable. Dans cet espace vide il est impossible de procéder à un aménagement à cause de la faible hauteur. Il s’agit en effet d’une zone tampon du fait qu’elle existe entre une zone chauffée et une zone non chauffée. Il est important d’isoler les combles perdus afin de stopper les déperditions d’énergie, de réduire sa consommation d’énergie ainsi que les coûts des factures énergétiques. Quelles sont les techniques d’isolation des combles perdus ? La réponse dans cet article…

Quand est ce que l’isolation des combles perdus devient nécessaire ?

L’isolation des combles perdus devient une priorité en cas d’un isolant mouillé, du phénomène du tassement et du phénomène de vagues.

– Isolant mouillé : Dans le cas d’un isolant de type laine de verre ou laine de roche, il est impératif de vous assurer qu’il est bien sec du fait de la diminution de ses performances en cas de contact avec de l’eau. Humidité provenant de l’extérieur et de l’intérieur. Dans le cas où la laine minérale est humide et que les conditions de séchage ne sont pas remplies, procédez à un changement de la couche isolante. S’il y a de la condensation dans toute la maison, une solution de ventilation devrait être étudiée pour régler ce problème.

– Le tassement : Les laines minérales peuvent s’affaisser sous leur propre poids au fur et à mesure des années, surtout si elle est à la base infime. Ce tassement réduit drastiquement les performances énergétiques de ce type d’isolants.

– Le phénomène de vagues : Ce phénomène se produit quand les rouleaux de laine minérale n’ont pas été posés correctement, ce qui crée un effet de circulation de l’air ce qui réduit l’efficacité énergétique de l’isolant.

Techniques pour l’isolation des combles perdus

Il existe deux principales techniques pour l’isolation des combles perdus, à savoir le soufflage et l’épandage.

Le soufflage

La technique de soufflage est la plus pratiquée pour l’isolation des combles perdus. Elle se résume en le soufflage d’isolant en vrac sur le plancher des combles perdus. L’isolant projeté avec une machine s’asperge sur tous les recoins ce qui permet une isolation efficace, et une suppression des ponts thermiques. Elle se fait à l’aide d’une machine qui réduit l’isolant en flocons et le souffle ensuite dans les combles perdus.

L’avantage de cette technique c’est qu’elle permet de recouvrir entièrement le plancher sans négliger aucune zone. Elle est également la technique recommandée lorsque les combles perdus sont inaccessibles. Le soufflage est très recommandé par les professionnels, car il nécessite des budgets temps et argent très réduits. N’oubliez pas que vous décidez vous-même d’appliquer cette technique du soufflage en louant la machine appropriée, vous serez privé des aides financières.

L’épandage

Si les combles perdus sont accessibles, privilégiez l’épandage d’isolant en flocons, ce qui revient à une technique très proche du soufflage mais qui ne nécessite pas d’appareil. L’installation est alors manuelle.

Pour plus d’informations et des conseils personnalisés, n’hésitez pas à contacter l’une des entreprises qui offrent les meilleures prestations dans l’isolation des combles perdus que vous pouvez consulter à travers ce lien : https://devis.wedo.lu/quote/chauffage-et-isolation/isolation-combles/