Les tendances Food insolites actuellement

Publié le 11 Juin, 2019

La dégustation d’aliments locaux fait partie de l’excitation du voyage et de la découverte d’un nouveau pays, même si parfois vous vous trouvez face à des plats qui peuvent vous surprendre, et pas toujours dans un sens positif. Il est temps de faire le tour du monde et de découvrir tous les aliments les plus étranges que les humains aiment apparemment. Ces plats sont juste présentés pour vous éviter d’être choqué lorsque vous êtes confronté à un plat inhabituel. Voici les aliments les plus insolites que vous trouverez dans le monde.

Le café ivoire noir en Thaïlande

Amateurs de café, attention : on parle du café appelé ivoire noir, une spécialité très rare en Thaïlande. Cette boisson est en fait obtenue à partir de grains de café ingérés par les éléphants et récupérés de leurs excréments. Le processus de digestion des grains par les éléphants décompose les protéines du café en rendant la boisson finale moins amère que le café classique.Black Ivory Coffee El nuevo café más raro y caro del mundo.

Source : Pinterest   

L’œuf de cent ans en Chine

Pidan, ou œuf de cent ans. Ce n’est pas comme s’il avait cent ans pour de vrai : au plus 100 jours, environ trois mois. C’est le temps requis par la méthode traditionnelle chinoise, qui consiste à envelopper des œufs crus de canards, plus rarement des œufs de poule, dans une pâte à base de chaux et de boue. À la fin du processus de fermentation, le blanc d’œuf prend la couleur brune intense typique, parfois violacée, tandis que le jaune devient vert foncé avec des cercles noirs.Coupe transversale d'un oeuf centenaire © Quentin Gaudillière

Source : Pinterest

Le Fugu au Japon

Ne sous-estimez pas le poisson-globe. On ne pourrait jamais imaginer qu’un animal au nom si mignon puisse être aussi dangereux. On parle du fugu, l’un des plats les plus célèbres de la tradition gastronomique japonaise. Le fugu peut être mortel si certaines parties toxiques du corps ne sont pas enlevées correctement. Au Japon, vous avez besoin d’un couteau spécial et surtout d’une licence gouvernementale pour préparer ce plat.Le fugu, une spécialité gastronomique Japonaise mortelle!

Source : Pinterest

La larve Witchetty en Australie

Cela ne nous semble peut-être pas particulièrement tentant, mais pour les Aborigènes australiens, la saison des vers blancs est accueillie par de grandes festivités. Ils sont généralement consommés crus et vivants, et sont une source très riche en protéines.Halloween has got us all kinds of spooky with our Halloween themed gelato! Full of witchetty grubs and sour worms giant smarties eye balls and scull and bones! We think it's all just a bunch of hocus pocus but the kids will be raving about this one! In the cabinet today!

Source : Pinterest

Le Shiokara au Japon

Des calamars fermentés dans leurs propres intestins. L’odeur de ce plat traditionnel japonais, appelé Shiokara, est si forte qu’il est souvent abattu le plus rapidement possible et suivi d’un verre de whisky.Shiokara

Source : Pinterest

Les sauterelles en Thaïlande

Il y a longtemps qu’on ne grignotait plus les sauterelles dans un marché thaïlandais avec un dégoût évident. En fait, habituellement frites ou servies avec du citron vert et de l’ail, les sauterelles sont maintenant un plat populaire, à tel point que les chaînes de restaurants les ont officiellement incluses dans leurs menus.Skewered Grasshoppers: Chinese Street Foods

Source : Pinterest

Le Sannakji en Corée

Le Sannakji, de la cuisine traditionnelle coréenne, est un plat typique : la pieuvre est nettoyée, coupée en petits morceaux et servie en sautillant. Certains mentionnent le risque de suffocation."Sannakji" is a Korean delicacy considered to be a dining adventure as the seafood isn't quite dead. Live baby octopus are sliced up and seasoned with sesame oil. The tentacles are still squirming when this dish is served and, if not chewed carefully, the tiny suction cups can stick to the mouth and throat. This is not a dish for the fainthearted. There have been reports of death from choking.

Source : Pinterest

Les vers Mopane au Zimbabwe

Au Zimbabwe, les vers Mopane sont consommés en tant que snacks. Des chenilles frites jusqu’à ce qu’elles deviennent noires et croustillantes, généralement accompagnés de tomates, d’ail et d’oignons. C’est un aliment très nutritif et très savoureux.Mopane Worm, Seasonal Food in ZImbabwe. You will see it, you may even be offered to eat it. Go for it!! It's safe.

Source : Pinterest

Les Escamoles au Mexique

Ce sont des larves de fourmis, qui sont prélevées sur les racines des plantes d’Agave au Mexique. Il est considéré comme un mets délicieux dans la cuisine mexicaine et est également appelé « Caviar d’insecte ». Sa saveur ressemble à celle de la ricotta et à celle du beurre.Escamoles

Source : Pinterest

Le Tong Zi Dan en Chine

Les cultures anciennes regorgent de rituels de fertilité. Par exemple, à Dongyang, en Chine, chaque année, le printemps est accueilli avec la préparation de Tong Zi Dan, ou « Œufs de garçon vierge » : œufs bouillis dans la pisse des jeunes enfants prépubères.Tong Zi Dan. "Urine Soaked Eggs" in Dong Yang. Popular local delicacy of chicken eggs boiled in the pee of virgin boys. Yum...

Source : Pinterest

Le Hákarl en Islande

Dans les régions très froides et l’Islande l’est sans aucun doute, le séchage était une méthode de conservation assez courante, en particulier pour préserver les gros animaux. C’est le cas du requin, qui est enterré pendant quelques mois et laissé fermenter dans ses propres fluides corporels, puis extrait, coupé en morceaux et suspendu pour sécher. Cette préparation est appelée Hákarl.Iceland is an island, so the main ingredients of the country’s cuisine are fish and seafood. Some of the traditional Icelandic food is very shocking for the foreigners. Let’s take Hákarl as an example: it’s a fermented shark that (supposedly) taste the best if you bury it in the ground and then urinate on it. Sounds pretty disgusting, huh? If you’re traveling in Iceland with kids, you might have to prepare them for these unusual meals. #Karolinapatryk #iceland #europe #country #travelling #fish

Source : Pinterest

Le Surströmming en Suède

Les Harengs, aussi salés et fermentés que possible, sont adorés par les Suédois. Et pourtant, lorsqu’ils ouvrent un paquet de Surströmming, prennent soin de le faire devant leur porte d’entrée, car l’odeur de ce poisson est si forte.A Cannery That Makes the Odiferous Swedish Delicacy Surströmming (Fermented Herring)

Source : Pinterest

Le Balut aux Philippines

Le Balut, d’origine philippine mais répandu dans toute l’Asie du Sud-Est, est un œuf de canard ou de poule fécondé et cuit dans sa coquille juste avant son éclosion, lorsque l’embryon est presque complètement formé. Il est considéré comme un aliment aphrodisiaque, en fait il n’est pas rare de le trouver comme un aliment de rue dans les quartiers de plaisir du Cambodge, du Vietnam ou des Philippines.

Source : Pinterest

Le Muktuk au Groenland

Le plat traditionnel des Inuit et des Esquimaux est la peau, avec la graisse sous-cutanée, baleine, narval ou béluga congelé. Habituellement, c’est un aliment qui se consomme sans cuisson, mais parfois il peut aussi être frit ou pané. Du point de vue de la survie dans le climat nordique sec et rude du nord est une grande source de vitamines C et D. Du point de vue culinaire non, le goût n’est certainement pas bon.Muktuk drying at Point Lay, Alaska. June 24, 2007. Muktuk (mangtak in Yukon, Unaliq-Pastuliq, Chevak, mangengtak in Bristol Bay) is the traditional Eskimo meal of frozen raw beluga whale skin (dark epidermis) with attached subcutaneous fat (blubber).

Source : Pinterest

En conclusion, on peut dire que ces plats insolites ne sont peut-être pas vraiment dégoûtants après tout, chaque culture a ses propres délices bizarres. Nous sommes désormais certains que l’homme est omnivore et que son imagination dans la cuisine ne connaît pas de frontières. Tout ce qu’on a à faire, c’est d’essayer de goûter. Après tout, on ne perd rien.

 

Crédit Couverture : Pinterest