Les éléments à prendre en considération avant le nettoyage de votre moquette

Publié le 17 Avr, 2019

La moquette est l’un des revêtements de sols les plus délicats et difficiles à entretenir. Ceux qui en disposent à la maison ou au travail sont toujours en quête des astuces et techniques faciles de nettoyage et d’entretien de la moquette : Équipements nécessaires, choix et utilisation du nettoyeur à vapeur, solutions désinfectantes home-made, fréquence de nettoyage, et autres. Il faut savoir que les moquettes sont très sensibles à l’humidité et ne possèdent aucune résistance contre la moisissure s’ils restent trop humides ou mouillées, et sont même très fragiles en cas d’usage d’appareils de nettoyage inadaptés. Dans cet article, nous vous parlons de tous les éléments à prendre en considération avant de procéder au nettoyage de votre moquette.

Les nettoyeurs vapeur

Ils sont partout en vente ou en location dans différents magasins. Il s’agit d’aspirateurs qui vaporisent de l’eau sur la moquette, qu’ils aspirent immédiatement après l’avoir aspergé pour ne pas le laisser infiltrer dans les fibres. Une technique de nettoyage rapide qui permet à l’eau d’effectuer une entrée rapide dans le tissu de la moquette pour faire sortir les salissure invisibles, les acariens, la graisse, les poussières et les autres impuretés.

L’effet est immédiat et les résultats sont impressionnants, sauf que cette technique ne peut pas être appliquée uniquement sur la partie sale de votre moquette, mais sur sa totalité, car des disparités criantes risque de se faire marquer sur votre moquette entre les endroits nettoyés et les autres. Il est préférable de commencer par un aspirateur dans un premier temps pour éliminer les grosses saletés.

Si vous souhaitez vous procurer d’un nettoyeur vapeur, sachez qu’ils existent certains qui disposent d’une configuration qui leur permet de s’adapter à toutes les surfaces. Veillez à ce qu’ils disposent obligatoirement du mode aspiration, particulièrement pour les moquettes à poils longs. Si vous prévoyez une faible fréquence d’utilisation, vous pouvez opter pour la location.

Veillez à bien maîtriser les procédés de réglage de la vapeur de votre nettoyeur, car la quantité d’eau aspergée dépend de la surface de votre moquette, un excès risque de l’endommager. Il est préférable au moment de l’achat d’opter pour des nettoyeurs qui disposent du mode fragile dans le tableau de réglage.

Quelques précautions à prendre

Choisissez de nettoyer votre tapis un jour bien ensoleillé afin de faciliter le séchage surtout si la surface est considérable. Avant de procéder au nettoyage de votre moquette, il faut déplacer tous les meubles de la pièce. Ainsi, vous pouvez utiliser tranquillement les dispositifs et produits de nettoyage pour permettre un séchage complet de votre moquette qui doit être d’une durée qui dépasse 24 heures. Ne procédez à la remise des meubles à leurs places jusqu’au séchage complet de votre moquette.

Autre astuce : Même après le séchage de votre moquette, des cercles plus claires ou plus sombres que la couleur de votre moquette risquent de se former. Laissez bien sécher et procédez au nettoyage à l’aide d’un injecteur/extracteur. Afin d’éliminer toute odeur, laissez les clôtures de la pièce entièrement ouvertes comme les fenêtres, les vitres, les portes ou les balcons.