Les différents types de peintures spécifiques

Publié le 15 Oct, 2019

 Les peintures aux propriétés techniques particulières réunissent plusieurs types de peintures pour une utilisation précise.

Ces peintures techniques particulières sont souvent plus coûteuses sur les surfaces de vente du fait de leurs spécificités. Leur plus-value sur le marché est justifiée du fait des avantages qu’ils présentent.

De ce fait, vous pouvez alors tout peindre chez vous. 

La peinture hydrofuge

La peinture hydrofuge est une peinture qui s’auto nettoie et qui est imperméable à l’eau. Elle a un effet lotus. Ainsi, l’eau glisse facilement dessus et ce mouvement entraîne et permet de faire disparaître tous les résidus de saletés qui sont présents sur la surface.   

La peinture lavable

C’est une peinture qui présente de fortes capacités à résister à l’eau et aux lavages réguliers. Cette peinture est bien adaptée pour les plafonds et les murs, qui sont des surfaces spécifiques au sein de la maison avec lesquelles, il ne faut pas faire improviser en matière de peinture.

Grâce à cette propriété, elles peuvent être utilisées dans une certaine mesure comme peinture déco

Source : Shutterstock

Les peintures lessivables

À l’inverse des peintures lavables, les peintures lessivables ont la capacité d’être nettoyées à l’aide des détergents ou des produits de nettoyage traditionnels.

Un avantage à considérer lorsqu’on fait le choix d’une peinture, plus précisément par rapport à l’utilisation et à l’orientation que vous souhaitez lui donner.  

Les peintures isolantes

Elles proviennent de la recherche spatiale qui en faisait usage pour les réflexions des rayons solaires. Par la suite, elles ont été démocratisées afin d’isoler les murs extérieurs et intérieurs de la température ambiante d’une pièce et des toitures des maisons.

Tant efficace qu’esthétique, elles favorisent de façon considérable l’isolation, malgré le fait qu’elles n’ont pas la capacité à substituer un isolant classique. 

Les peintures à haute température

Encore connu sous le nom de peintures thermiques, ce type de peinture supporte jusqu’à 900°C et même 1 100°C de température.

On l’applique principalement dans les pièces mécaniques comme les garages et sur des matériaux tels les poêles, les inserts de cheminée ou encore les barbecues. Peinture thermique anthracite PYROFEU, aérosol de 400 ml

Source : Pinterest

Les peintures anti-poussières

Ce sont des peintures qui ont pour but de renforcer et de rendre dur de façon superficielle les supports friables et poreux. Elles s’étalent à l’aide d’un rouleau, d’un pistolet ou même d’une brosse.

Les peintures anti-poussière s’appliquent sur les sols de garages et de caves qui sont constitués de revêtements friables ou poreux et de béton qui rejettent la poussière sur tout le matériel qui y est stocké.

Les peintures ultra-couvrantes

Ce sont des sous-couches à forte capacité couvrante, spécifiquement mises en place dans le but de recouvrir les supports qui ont déjà été peints.

Les peintures ultras couvrantes empêchent les pigments des précédentes peintures de remonter avant l’étalage de la prochaine couche dans les teintes plus claires.

Elles sont le plus souvent multi support, par conséquent elles peuvent être appliquées sur du bois, du béton, ou encore du plâtre. Pour le temps de séchage, il faut attendre une heure au toucher et quatre heures lorsqu’elles sont entre deux couches.

Ainsi, la peinture ultra couvrante est une peinture très opaque et offre la possibilité seulement en une couche, d’avoir un support uniforme et blanc disposé à y appliquer une peinture d’une autre couleur qui assure une adhérence pour toutes les peintures de finition.   

Les peintures monocouches

Les peintures monocouches sont attirantes sur le papier : elles permettent de gagner en temps et en argent. Leurs épaisseurs sont nettement au-dessus des peintures classiques, elles sont constituées d’une texture très onctueuse et on y retrouve beaucoup plus de pigments qui rendent leur application facile.

Elles possèdent de ce fait, une capacité couvrante bien supérieure. Cependant, elles n’ont pas la capacité à recouvrir des surfaces plus grandes. 

Les peintures monocouches sont spécifiquement conseillées et adaptées pour les murs humides, une seule couche ne sera pas toujours suffisante en application sur d’autres supports, à l’inverse de ce que promettent leurs fabricants, précisément en ce qui concerne les couleurs sombres ou foncées telles les couleurs marron, bleu ou encore noir. Critères de choix et comparatif de peintures monocouches

Source : Pinterest

Les peintures dépolluantes

Les peintures dépolluantes sont des peintures dites « magiques » Ce sont des peintures qui ont le pouvoir de capter les différentes particules polluantes présentes qui saturent l’atmosphère dans une maison.

Très efficaces pour une durée de six ans, elles sont lessivables et apparaissent sous une multitude finitions et de coloris. 

Adaptées aux différentes boiseries intérieures et aux murs, les peintures dépolluantes sont semblables à des peintures classiques à l’eau. Elles ont été créées en 2013 par la marque professionnelle Onip, dans le but d’avoir un logement agréable au sein duquel il est possible de respirer de l’air sain dépourvu de toute matière polluante.

Elles se présentent comme des peintures classiques qui réunissent à la fois bien être et décoration intérieure optimale. 

Les peintures à séchage rapide

Pour commencer,  il est important de ne faire de confusion entre durcissement et séchage. Si le séchage peut se faire de manière rapide, le durcissement à cœur quant à lui même en présence d’une peinture à pouvoir rapide de séchage, peut durer plusieurs jours. En fonction de la nature des peintures, on observe divers processus de séchage. 

Le séchage par évaporation : il est adapté pour les peintures à séchage rapide des boiseries et des murs. 

Le séchage par polymérisation, ou encore réaction chimique, c’est le cas des peintures pour sol comme l’époxy. C’est un séchage pratiquement aussi rapide que le séchage par l’évaporation. 

Le séchage par oxydation : on l’utilise pour des peintures glycérophtaliques, qui ont une capacité à être sec à la fois par oxydation des liants et par évaporation des solvants. 

La peinture sans odeur

En dépit des différentes promesses des vendeurs et fabricants, la grande majorité des peintures qui se disent être sans odeur possède tout de même une odeur, aussi insignifiante soit-elle.

Laquelle petite odeur qui pourrait gêner si éventuellement il y’a des personnes qui ont une  grande sensibilité aux différentes émanations olfactives.

De ce fait, on observe au sein des peintures acryliques connues, des peintures qui n’ont pratiquement pas d’odeur et des substances pouvant être toxiques pour la santé. 

Ainsi, une peinture dépourvue d’odeur est une peinture qui, ne libère aucune matière toxique ou nocive, ne nuit pas à l’odorat et qui est fabriquée à base de matières naturelles.

De plus, la peinture sans odeur est sans formaldéhyde, anti-allergène et libère l’aire de toute pollution. Une peinture sans odeur signifie aussi une peinture sans COV (Composé organique volatile).

Autrement dit, elle n’a aucune influence sur la couche d’ozone, sur la santé et ne s’attaque pas à l’environnement. On considère ce type de peinture comme une peinture bio. Peinture murale sans odeur /couleur : gris / qualité professionnelle application facile, séchage rapide / MadeInNature® | 4 litres pour 40 m², soit

Source : Pinterest

La peinture antidérapante

Antidérapante par le fait qu’elle est constituée d’agrégats qui lui donne un pouvoir non glissant. Il s’agirait des particules de sables très fines. 

La peinture antidérapante s’applique sur un sol qui s’avère être extrêmement glissant et qui pourrait à être à l’origine des chutes accidentelles très graves.

De nombreuses entreprises se servent de la peinture antidérapante afin d’apporter une protection à leurs employés et aussi à leurs clients. On peut également se servir de la peinture antidérapante dans un cadre privé.

Catégories