Les 5 conseils pour poser un portail en fer

Publié le 9 Mar, 2019

La pose d’un portail en fer est une tâche à laquelle vous pouvez faire face un jour. Cela demande au technicien en charge d’avoir une certaine expérience en la matière. Cependant, au cas où vous vous engagez à le faire, il peut arriver que vous ayez des difficultés, et qu’après cela, vous ne sachiez plus quoi faire. De ce fait, nous vous proposons alors cette revue intitulée 5 conseils pour poser un portail en fer. Cependant, comme nous l’avons précédemment mentionné,  poser un portail en fer requiert des connaissances d’un professionnel. Nous vous recommandons alors de faire appel à un spécialiste du domaine,  en cas de soucis pour qu’il puisse vous apporter son expertise  pour assurer un bon résultat.

Conseil n°1 : Étudier le projet de pose

Etudier le projet c’est déterminer l’ensemble des étapes à suivre afin de bien réaliser ledit projet. Pour la pose d’un portail en fer, il est important de déterminer ce qu’on doit faire pour arriver au résultat final. De ce fait, lors de votre étude, plusieurs tâches sont obligatoires. La première de toutes est la visualisation de l’ouverture de votre portail.

Cela vous permettra d’avoir une vue globale sur le style de pose qui conviendra le mieux au portail. Par la suite, vous allez prendre les mesures, afin que la mise en place du portail entre les piliers soit bien réglée.

Conseil n°2 : Penser aux piliers

Chaque portail dépend du pilier sur lequel il est fixé. De ce fait, ce pilier devra être solide, de manière à pouvoir supporter le poids du portail. Pour la structure des piliers de votre portail, vous avez le choix entre deux principaux choix.

– Des piliers en fer : vous pouvez choisir de faire vos piliers en fer. Seulement, pour cela, vous devez vous assurer que ces derniers possèdent des fentes pour l’ajout des gonds. Si cela n’est pas le cas, il faudra faire appel à un soudeur. Afin de garantir une durabilité de vos piliers, appliquez sur ces dernières un produit anticorrosion. Ce produit sera très utile pour lutter contre les intempéries et  les variations climatiques.

– Des piliers en béton : le béton est l’un des matériaux les plus utilisés pour la construction des piliers de portail. Sur ce dernier,  il est plus facile de fixer les gonds. De plus en fonction du poids de votre portail, vous aurez la possibilité de choisir si vous voulez fixer des pivots.

Conseil n°3: Placez les gonds

Fixer des gonds pour la fondation des piliers de votre portail est une étape à ne pas négliger. En effet, les gonds sont ces outils qui vont permettre de fixer et maintenir le parallélisme entre les extrémités du portail. Ainsi, sachant que les gonds se fixent sur les piliers, nous vous conseillons, afin de pouvoir avoir une meilleure robustesse, de choisir de fixer les gonds aux piliers avec du béton.

Conseil n°4: Travaillez en équipe

Travailler seul sur certains petits projets peut être une bonne idée,  cependant, pour une pose de portail, cela ne l’est peut-être pas. En effet, être accompagné peut vous aider à avoir un avis différent par rapport à la vue d’ensemble. Un partenaire pourrait aussi se montrer indispensable pour la fixation des gonds, la prise de mesures, et même pour la pose finale du portail.

Conseil n°5: N’oubliez pas les vérifications

Effectuer des tests pour vous rassurer de la bonne mobilité de votre portail. Vérifiez si les distances entre les ouvertures sont bien prises. Et bien sûr, ne perdez pas de vue le fait que vous pouvez solliciter l’intervention d’un artisan qui pourra étudier votre travail et vous aider à parfaire l’ensemble des finitions restantes.

Et bien sûr, ne perdez pas de vue le fait que vous pouvez solliciter l’intervention d’un artisan qui pourra étudier votre travail et vous aider à parfaire l’ensemble des finitions restantes.