Les 5 astuces pour tuer les bactéries de votre moquette !

Publié le 17 Avr, 2019

Il n y a pas plus agréable à fouler qu’un sol revêtu d’une moquette, il est doux, chaud et moelleux au toucher. Nous trouvons sur le marché une grande variété de modèles disponibles en laine, en fibre naturelle et modèles synthétiques. Sauf que la moquette est un vrai réservoir de germes et vecteur de bactéries. Son entretien, nettoyage et désinfection sont une réelle corvée laborieuse pour beaucoup d’entre nous. Il est vrai qu’il faut faire appel à un professionnel pour tuer les bactéries et procéder à une désinfection en profondeur, mais il existe des astuces à l’aide d’ingrédients abordables qui vous aideront à vous prémunir des bactéries ou de les exterminer. Veillez à l’application de ces astuces sur une toute petite surface invisible de votre moquette, en l’absence d’une réaction fâcheuse, vous pouvez l’appliquer sur toute la moquette.  

Brossage et aspiration

Les revêtements en moquette sont facilement tâchés de saletés. Leur texture en poils fait que la poussière et les poils des animaux domestiques s’y accrochent très facilement, cela peut rapidement conduire à la formation des lichens. Ainsi, il est indispensable de suivre une routine de nettoyage régulière, au minimum deux fois par semaine, en procédant à une aspiration tout en activant le mode brossage de votre aspirateur. C’est le seul moyen pour vous débarrasser des saletés même celles qui sont légèrement dures et incrustées.

L’astuce de l’eau gazeuse

L’efficacité de l’eau gazeuse pour le nettoyage des moquettes n’est plus à démontrer ! La méthode est des plus simples : préparez une solution à base d’eau gazeuse et une petite quantité de vinaigre blanc. (par exemple : 1L d’eau gazeuse + 250 ml de vinaigre blanc. Versez abondamment sur la surface de votre moquette et nettoyez en faisant des mouvements circulaires avec une brosse, laissez au repos pendant 30 minutes et rincez avec de l’eau chaude. Le résultat est stupéfiant : une douceur incomparable, un aspect tout neuf, et une moquette dénuée de toute forme d’acariens ou de bactéries.

La bicarbonate de soude

La bicarbonate de soude permet le nettoyage à sec de votre moquette. Il suffit de la saupoudrer sur toute la surface de votre moquette, de l’étaler à l’aide d’une brosse et de laisser pénétrer pendant au moins deux heures voire même une nuit entière de préférence. Aspirez ! Et laissez-vous impressionner par le résultat : une moquette bien fraîche et sans odeur désagréable.

Nettoyage humide

Une méthode à appliquer une fois tous les ans, en respectant les étapes ci-après :

– Versez une grande quantité d’eau chaude dans un grand récipient,

– Rajoutez les cristaux de soude,

– Protégez-vous les mains à l’aide de gants épaisses et imperméables,

– Imbibez une éponge et nettoyez énergiquement votre moquette, refaites l’action une fois l’éponge asséchée,

– Rincez à l’eau claire et séchez.

 Le liquide vaisselle et le vinaigre blanc

Les vertus de ce mélange sont indénombrables ! Il nettoie profondément en décimant les bactéries et toutes les petites créatures invisibles et indésirables, assouplit la moquette, l’adoucit et la désodorise. Aspergez abondamment votre moquette à base de l’eau et du liquide vaisselle et vinaigre blanc (à quantités égales), laissez agir et rincez à l’eau claire.