Les 4 précautions à prendre avant la coupe des arbres

Publié le 22 Avr, 2019

Plusieurs raisons peuvent conduire à couper des arbres. Il peut s’agir d’un problème de sécurité ou d’une position non adaptée. Dans tous les cas, si vous envisagez de vous lancer dans la coupe d’arbre et que vous n’avez aucune idée de ce qu’il faut faire, il est important de prendre certaines précautions d’usage avant d’envisager quoi que ce soit. C’est la raison pour laquelle, nous avons fait une liste de quatre précautions à prendre avant la coupe des arbres.

1. Demander une estimation

Si vous êtes un amateur et que vous envisagez de couper un arbre, il faudrait commencer par chercher une estimation sur la procédure de l’abattage de l’arbre. La logique d’une pareille démarche demeure implacable. Le fait de vouloir une estimation ne signifie pas nécessairement chercher des conseils sur la coupe de l’arbre. Il s’agit par contre de chercher des informations sur le coût de l’abattage de l’arbre afin de pouvoir faire des comparaisons avec le coût total du matériel à utiliser. Cela permet aussi d’évaluer si le risque de la coupe est équivalent à l’économie d’une prestation professionnelle.

Cependant, pour des amateurs qui se lancent dans le domaine juste par plaisir d’aventure, cette option peut apparaître superflue, néanmoins, cela vous permettra de maintenir une certaine mesure en toute objectivité. Ceci dans le cas, où il venait à s’installer des doutes sur la possibilité à mener les activités jusqu’à la fin sans aucun dégât.

2. Assurer la sécurité

Il faut dire ici que, c’est la précaution la plus importante de toutes, car, le processus de coupe d’arbre comporte de très grands risques qu’il ne faut en aucun négliger. Pour assurer la sécurité, il sera question de faire une liste de tout l’équipement nécessaire. Il s’agit des gangs de jardiniers, des bottes de travail, du casque de travail, des protections auditives, des lunettes de sécurité et des vêtements de sécurité. Si vous n’avez pas réuni tout cet équipement, il vaut mieux s’abstenir. Si vous refusez d’investir pour cet équipement adapté, confiez le travail à un professionnel.

Le travail arboricole est un domaine où il peut constamment avoir des imprévus.  Les brans de scie frappent constamment les yeux, les branches peuvent vous cogner  la tête en tombant, la tronçonneuse peut faire des rebonds inattendus et toucher les jambes et bien d’autres risques encore.  Donc, prenez l’ensemble des précautions nécessaires pour assurer votre sécurité.

3. Chercher les outils de base

Avant de vous lancer dans la coupe d’arbre, il faudra se munir d’une tronçonneuse. Il est recommandé d’aller prendre des mesures du diamètre du tronc d’arbre que vous envisagez de couper. Ensuite, le centre où vous aurez à louer ou à acheter vos outils, pourra vous indiquer la tronçonneuse adéquate. Il faudra aussi vous procurer un bidon d’essence dans lequel vous mettrez un mélange d’essence et d’huile adaptée pour la tronçonneuse. Il est également conseillé d’avoir une corde de rétention exclusivement mise sur pied pour l’arboriculture.

4. Faire appel à des professionnels

Couper un arbre peut s’avérer être très dangereux tant pour vous que pour les personnes et constructions présentes dans les environs. Faire appel à des professionnels dans cette situation est une bonne idée. Ils effectueront le travail de manière impeccable et sécurisée avec du matériel sophistiqué, manipulé uniquement par des spécialistes pour des coupes d’arbres d’envergure. Vous pouvez également engager des élagueurs professionnels, pour ne pas avoir de souci avec le voisinage et de réduire par la même occasion le risque d’accident de travail. Pour cela il faudra que vous contactiez une société sérieuse d’élagage.

Catégories