Les 3 choses à connaître sur la fondation d’une maison

Publié le 18 Mar, 2019

Vous envisagez mettre sur pied un nouveau projet afin d’avoir un nouvel espace propre à votre habitation, vous êtes décidé à lancer les travaux de construction ou d’agrandissement de votre maison actuelle ? Bonne idée, en effet, votre projet vous demandera pour commencer, des travaux de gros œuvres, dont l’une des étapes les plus importantes, est sans doute la construction de la fondation de votre maison. Alors, quels rôles remplissent les fondations d’une maison, existe-t-il plusieurs types de fondations ? Telles sont les questions que nous allons essayer de répondre à la suite de cet article.

1. C’est quoi une fondation ?

En réalité, les fondations pour une maison représentent la base de la construction. En effet, c’est cette dernière qui permet à la structure de rester debout, et surtout, c’est sur elle que repose tout le poids d’une construction. Ainsi, il est donc littéralement fondamental que les fondations d’un bâtiment soient très solides. Dans le cas contraire, toute la structure sera alors fragile, inadaptée, et mettra en péril votre habitation, et bien évidemment, votre vie ainsi que celle  de votre entourage.

Ceci étant dit, partant du fait que l’on soit désormais en mesure de mieux comprendre les enjeux et la nécessité de création d’une bonne fondation, il est à présent possible de passer à un autre point tout aussi important, les types de fondations.

2. Les différents types de fondation

Il est possible de faire des fondations de plusieurs manières. Dans la majorité des cas, cela dépend d’une part de la taille et de la structure de votre terrain, et d’autre part du type de maison que vous souhaitez construire. De ce fait, on peut citer ici les fondations superficielles. Généralement, ce sont les plus connues, et les plus utilisées. Ces dernières conviennent à la plupart des habitations comme de simples maisons, sur des terrains plats. Par ailleurs, pour les terrains marécageux, il est nécessaire de privilégier la fondation semi-profonde avec des matériaux hydrofuges. Dans ce cas, il faudra vous assurer de procéder à un terrassement, qui pourra être creusé jusqu’à environ 7 à 9 mètres de profondeur. Il sera aussi nécessaire de se munir des briques de béton d’environ 1 mètre 2. De telle sorte que la maison une fois construite puisse être bien solide.  

Outre ces deux types de fondation, vous avez aussi la fondation profonde. Ce type de fondation concerne généralement les constructions de grande envergure, comme les immeubles les stades et autres.

Quel que soit le type de fondation que vous allez choisir, vous devrez vous rassurer que la mise en œuvre soit faite comme il se doit. Généralement étant une partie assez délicate de la construction d’une maison, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Toutefois, voici quelques précautions à suivre lors de la construction des fondations d’une maison.

3. Les précautions à prendre pour la construction des fondations

Avant la mise en place des travaux de construction, il est nécessaire de vous rendre à la mairie de votre commune, pour vous renseigner sur les caractéristiques de votre terrain. De cette manière, vous aurez des informations sur le type de terrains que vous avez, et il vous sera plus  évident de savoir quel type de fondation appliquer, en fonction de votre projet.

Par ailleurs, il est aussi recommandé d’entrer en contact avec un géologue. Ce dernier pourra effectuer une étude sur votre terrain, pour vous apporter des informations sur la question. N’oubliez pas qu’il s’agit là d’un travail délicat. La mise en place des fondations ne doit de ce fait en aucun cas être réalisée par un amateur. Prenez donc bien soin d’entrer en contact avec une entreprise professionnelle spécialisée, capable de vous livrer un travail de qualité durable.

Catégories