Les 3 erreurs à éviter lors d’un nettoyage après sinistre

Publié le 10 Avr, 2019

Quand un sinistre survient, il faut vite s’activer pour entamer les travaux de nettoyage après-sinistre dans les plus brefs délais. Les entreprises spécialisées dans le domaine sont nombreuses au Luxembourg et vous proposent des prestations variées en fonction de leurs domaines de compétences et de la performance de leurs équipements. Dans cet article nous vous proposons les erreurs à éviter pour que le nettoyage après sinistre se passe dans les meilleures conditions.

Erreur N° 1 : Premier venu, premier retenu !

Certaines entreprises profitent de l’état de choc de leur potentiel client. Elles arrivent en même temps que les secouristes, viennent munies d’un contrat, et le font signer par le propriétaire consterné ! Ceci est absurde et anti-déontologique mais cela arrive souvent malheureusement. Combien de personnes qui croyaient avoir signé un contrat pour un service exclusif de barricade des portes et des fenêtres se sont retrouvées quelques temps après avec un contrat de prestations complètes de nettoyage après-sinistre. Les employés des entreprises après sinistre qui réussissent à ramener un contrat signé au moment du sinistre font preuve de compétences commerciales élevées aux yeux de leur entreprise et bénéficient d’une commission très importante.

Conseil : Contactez dès les premières heures un expert en sinistre indépendant qui travaille en toute indépendance des compagnies d’assurance et des entreprises de nettoyage après sinistre, il se charge plutôt de la collaboration entre les deux, de faire une évaluation des dommages, un inventaire des biens abîmés, et de négocier un règlement préférentiel avec l’assureur et des prix avantageux avec l’entreprise du nettoyage après sinistre. L’expert en sinistre indépendant est très utile pour surpasser cette situation difficile particulièrement en cas de dégâts matériels importants, ou s’il y a un décès.

Erreur N°2 : Ne pas faire estimer les coûts

Pour bien vous protéger, exigez à ce que les devis soient clairs, précis et bien détaillés de toutes les interventions même celles de très petite envergure. Car en cas de malfaçon ou de désaccord vous pouvez obtenir gain de cause après votre recours à la justice. Ceci est aussi un test de réactivité de l’entreprise qui doit assurer des réponses en toute diligence à vos demandes. Prenez celle qui vous propose une échelle de prix bien concise dès votre première visite. Renseignez-vous sur le taux horaire des employés, le nombre de jours nécessaires pour terminer tous les travaux, les types de services connexes et leur tarifs comme le déménagement, l’entreposage, le nettoyage des meubles ou autres.

Erreur N°3 : Signer le contrat sans s’être enquis de la totalité de ses clauses

Encore sous le choc sidéral suite au sinistre et les pertes se comptent déjà en des sommes très importantes, les propriétaires peuvent se lancer dans un engagement qu’ils risquent de payer très cher par la suite, en signant un contrat à l’aveugle. Certaines entreprises mal-intentionnées proposent des contrats avec des clauses vagues ne précisant pas clairement tous les détails. Si les clauses de l’engagement sont indéchiffrables, vous pouvez recourir en urgence à un expert qui saura vous faire comprendre l’entente que vous vous apprêtez à signer.