Les 3 appareils incontournables pour l’abattage des arbres

Publié le 22 Avr, 2019

Abattre des arbres est une activité qui consiste à découper les arbres au niveau de leurs bases afin de provoquer leurs chutes et par la suite les extraire du site de l’abattage pour les exploiter.

Le travail d’abattage des arbres peut être très compliqué, voire même dangereux. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire qu’il soit fait par des professionnels aguerris. Aussi, pour cette activité, il est indispensable de se servir d’appareils adaptés, il en va non seulement de la protection de celui ou de ceux qui abattent, mais aussi du bon travail d’abattage d’arbres.

Ceux qui abattent les arbres doivent disposer d’appareils incontournables et adaptés à ce travail. Ceci ayant pour but une optimisation de la performance et une réduction des risques liés aux blessures physiques et aux dégâts des infrastructures. Ainsi, voici présenté plus bas, une liste de trois appareils indispensables pour l’abattage des arbres.

1. La tronçonneuse

La tronçonneuse est un appareil à scie doté d’une chaine motorisée et portative, qui se constitue d’une chaine de tronçonneuse et d’un guide. Elle est conçue pour les travaux de sylviculture, de bûcheronnage et même de jardinage, mais son objectif premier est de couper l’arbre de façon simple. Selon la qualité de sa chaine, la longueur de son guide-chaine, et la puissance de son moteur, cet appareil s’adapte par rapport à l’intensité de chaque utilisation.

Il est important de garder la tronçonneuse dans un état impeccable. Pour cela, il est conseillé de toujours affûter la chaine à chaque fois que la nécessité se fera sentir. Ce qui donnera la garantie d’une facilité pendant le travail d’abattage des arbres.

2. Le levier d’abattage

Le levier d’abattage est un appareil de levage qui est utilisé pour facilement faire basculer et faire chuter un arbre. On se sert de cet instrument en suivant une technique particulière d’abattage ou encore pour achever le décrochage d’un arbre lorsque la découpe et le trait d’abattage n’ont pas été suffisants pendant le travail. Le plus souvent fait de l’acier, cet appareil ne doit en aucun cas entrer en contact avec une tronçonneuse, ce qui implique qu’il est judicieux de bien le positionner.

Le levier d’abattage a toute son utilité quand il est nécessaire de faire chuter un arbre aux dimensions réduites dans la direction opposée à son inclinaison initiale ou naturelle. Le levier s’introduit au sein du trait d’abattage ; et lorsqu’il est en position, le bûcheron achève l’abattage à l’aide de la tronçonneuse en l’effectuant en biais dans le but d’éviter tout contact avec le levier. Dès que le trait d’abattage est fait, il faut juste activer manuellement le levier.

3. La trousse de secours

Il est primordial d’être accompagné sur le lieu de l’abattage des arbres d’une trousse de secours adéquate à tout type de risques auxquels s’exposent ceux qui abattent les arbres. Ainsi, L’article R. 717-78-7 du Décret n°2010-1603 relatif aux règles d’hygiène et de sécurité sur les chantiers forestiers et sylvicoles indique qu’une trousse de secours pour premiers soins soit mise à disposition selon les risques présents sur les lieux d’abattage. Il est également prévu que les abatteurs qui se servent de la scie à chaîne doivent avoir à leurs côtés, du nécessaire qui pourra leur permettre de limiter ou de stopper une abondante hémorragie. Ils doivent également recevoir des instructions sur l’utilisation de cette trousse de secours et prévoir tout ce qui est comme compresse et pansements.

Se lancer dans les travaux d’abattages d’arbres ne se fait pas de manière hasardeuse. Il est important de se renseigner non seulement sur le matériel adapté, mais au système de sécurité y afférent.

Catégories