Après la tonte de votre pelouse, voici comment gérer les résidus d’herbe !

Publié le 10 Avr, 2019

La tonte de pelouse vous offre un jardin harmonieux et un gazon propre. Mais que faire des résidus d’herbe après la fin de l’intervention d’un professionnel de tonte ? Vous pouvez opter pour différents choix : procéder au paillage, l’herbicyclage ou de s’en débarrasser auprès des gestionnaires des déchets. Le choix est une affaire de coûts et de préférences d’entretien pour votre jardin. Même si le paillage engendre des coûts supplémentaires, l’expérience a démontré que si vous faites ce choix, votre jardin vous remerciera plus tard !  

Comment se fait la gestion des résidus d’herbe ?

Il existe différentes possibilités de gestion des résidus d’herbe. Il est possible d’opter pour l’herbicyclage. Il s’agit de tout simplement de garder les herbes tondus sur place. Une précaution est de mise : l’herbe doit être coupé en de très fins bouts pour permettre une bonne respiration de la terre et des racines.

Vous pouvez également ramasser les herbes coupés et les confier aux gestionnaires des déchets de votre localité.

Une troisième option, la plus préconisée par les spécialistes c’est le paillage, qui consiste en l’étalage des herbes coupés sur votre pelouse ou le pieds des arbres en formant une couche d’une hauteur de trois centimètres au maximum. le paillage protège vos plantes, votre végétation et même votre sol des aléas climatiques : soleil, intempéries, vent, froid… Vous pouvez également brûler les herbes coupés, pour faire de leurs cendres un excellent engrais.

Quels sont les avantages du paillage ?

-Le paillage peut réduire la fréquence des arrosages. Car il permet de contenir l’eau dans le sol et une bonne absorption par les racines des plantes. Constamment rassasiées en eau, les plantes ne pourront plus séchées. En plus de réduire l’évaporation, le paillage baisse le taux de transpiration des plantes.

-Le paillage ne permet pas à la lumière de s’infiltrer jusqu’au sol ce qui entrave le développement des mauvaises herbes.

-Le paillage évite le problème de tassement de la terre à cause de la pluie, (ce que l’on appelle le phénomène de battance), en permettant à l’eau de bien s’infiltrer dans le sol.

-Favoriser la présence d’insectes bénéfiques pour la fermentation des plantes et la pollinisation des fleurs.

-Renforcer la structure du sol et favoriser la fertilité.

Mettre les fruits et les légumes à l’abri des parasites, des champignons et des insectes nuisibles, garantir leur développement et favoriser leur croissance.

-Comme la terre est très exposée aux aléas du climat, il est indispensable de veiller au maintien des facteurs protégeant votre pelouse et votre végétation en garantissant un environnement propice pour la vie des micro-organismes qui nourrissent les racines et favorisent la pousse des plantes.

Avant de procéder au paillage, pensez à…

-Éviter les zones qui sont déjà été recouvertes par des engrais, des désherbants et les tontes qui contiennent beaucoup de graines.

Désherber le sol de manière complète pour que le paillage soit plus efficace en empêchant la pousse des mauvaises herbes.

-Épandre l’herbe sur les pieds des arbres, légumes, feuilles et la végétation.

 

Catégories