Les 5 conseils pour un nettoyage facile de vos radiateurs

Publié le 24 Jan, 2019

Dès que le thermomètre s’effondre, le chauffage s’allume et l’inventeur du radiateur est vanté…. sans penser aux colonies de bactéries qui se développent dans ces nouveaux points chauds. Plus grave ou pas beaucoup mieux, l’accumulation de poussière réduit la chaleur émise par l’appareil, qui chauffe plus et consomme plus. Alors, on nettoie ces radiateurs ?

1 – Préparation du terrain

Vous connaissez le concept, le radiateur chauffe. Par conséquent, il ne faut pas placer les mains sur le radiateur avant qu’il n’ait refroidi, en tout cas pour les vieux radiateurs en fonte, qui peuvent causer des brûlures. Éteindre le radiateur et débrancher sa fiche s’il est électrique. Oui, même pour un sèche-serviettes ! Laisser refroidir complètement avant de nettoyer et une fois par an, pendant qu’il est froid, profiter de l’occasion pour le purger.

2 – Dépoussiérage au plumeau, au chiffon ou à la chaussette

Un plumeau est généralement suffisant pour enlever efficacement la poussière d’un radiateur, à condition que vous optiez pour la version avec capteur de poussière…. Plan B, le chiffon en microfibres, plutôt performant pour retenir la poussière mais beaucoup moins performant pour enlever la poussière des plis du radiateur. Choisissez simplement l’accessoire en fonction du type de radiateur : tissu pour un radiateur plat, chiffon pour un radiateur tubulaire, chauffe-serviettes ou à ailettes. Le radiateur a des fissures et pas un chiffon en vue ? On passe au plan C comme chaussette : une vieille chaussette posée sur un manche à balai ou une spatule de cuisine peut faire l’affaire.

3 – L’aspirateur

Plus simple qu’un chiffon et beaucoup moins épuisant, un bon aspirateur peut nettoyer efficacement les radiateurs. Il doit toujours avoir une puissance d’aspiration suffisante pour déloger la poussière dans les fissures et les coins et recoins. Et il est idéal, qu’il s’agisse d’accessoires tels qu’une buse à tête plate ou une petite brosse : ils permettent de réaliser des travaux professionnels dans tous les coins du radiateur, quelle que soit sa forme.

4 – Lavage

Lorsque les radiateurs ne sont pas les appareils les plus sales, ils finissent toujours par marquer des points. En plus de la poussière, les valises, les aspirateurs et autres objets sont frappés lorsque les enfants ne décident pas de les redécorer avec du feutre ou de la sauce tomate. Conclusion, un coup d’éponge ne fait jamais mal ! Si le radiateur n’est pas vraiment sale, un chiffon mouillé ou imbibé de vinaigre blanc est suffisant pour le dégraisser. Si c’est le cas, utilisez de l’huile de coude : une bassine d’eau savonneuse, une éponge et frottez. Le radiateur blanc est-il devenu jaune ? Avant de prendre des mesures drastiques, vous pouvez toujours essayer de le décaper avec un produit dégraissant tel qu’un nettoyant pour four.

5 – La peinture

Absolument rien à faire, le blanc reste jaune…. ou encore pire, vous rêve d’un radiateur rouge alors que le vôtre est blanc ? Avant de changer de radiateur, nous pensons à la peinture. Il existe des formules spécialement conçues pour les radiateurs, avec la particularité d’être résistantes à la chaleur. Et il n’est pas question de repeindre l’appareil avec le reste de la peinture murale, ça va finir par cloquer ! Une peinture spéciale radiateur est choisie en vérifiant les utilisations spécifiques : radiateur électrique, radiateur en fonte, etc. Puis nous mettons une charlotte, une salopette, nous protégeons le sol et nous donnons une deuxième vie à nos radiateurs.

 

Et si vous avez besoin d’obtenir de l’aide de la part d’un professionnel , vous pouvez effectuer une demande de devis directement sur Wedo.lu afin de recevoir automatiquement plusieurs devis de la part des entreprises qualifiées.